Actualités COVID-19

La crise sanitaire et économique liée au coronavirus place les entreprises dans une situation d’exception. Il faut bien entendu faire face à l’urgence de la situation mais aussi préparer la reprise. Afin de faciliter votre quotidien et vous apporter notre soutien, EUROSIMA vous propose de compiler et relayer régulièrement sur cette page les informations utiles et les dispositifs de soutien aux entreprises qui nous sont communiqués par nos partenaires ministériels, institutionnels et territoriaux.

Si dès à présent, vous avez des inquiétudes, un besoin d’accompagnement ou des demandes spécifiques, les équipes d’EUROSIMA se tiennent à votre disposition par email à info@eurosima.com.

EUROSIMA tient à disposition des DRH, entreprises et salariés adhérents à l’association une « Hotline RH spéciale Covid-19 » au : 06 82 49 07 39. Notre experte en Management des Entreprises et Ressources Humaines, Jeanne Habashi se tient à votre disposition pour vous accompagner au mieux dans cette période exceptionnelle. Toutes les questions relatives aux ressources humaines (chômage partiel, confinement, maladie, garde d’enfants, etc.) peuvent être abordées.

Vous pouvez aussi retrouver ses conseils pour mieux vivre cette période de confinement et mieux gérer ses interrogations sur sa chaine Youtube.

Enfin, EUROSIMA et Outdoor Sports Valley ont réalisé une commande groupée de 43000 masques de protection de type FFP1 pour leurs entreprises adhérentes.

 

Mise à jour du 5 juin 2020

CE QU’IL FAUT SAVOIR…

  • Les plages, les lacs et les plans d’eau seront rouverts dès le 2 juin sur tout le territoire.

  • Télécharger le Protocole national de déconfinement pour les entreprises afin d’assurer la sécurité et la santé des salariés publié le 3 mai par le Ministère du Travail.

  • Le Gouvernement va proposer de prolonger l’état d’urgence sanitaire pour 2 mois, jusqu’au 24 juillet.

  • Les pharmacies peuvent désormais vendre des masques de protection grand public correspondant à la norme AFNOR.

  • Bruno Le Maire a annoncé que la partie du fonds de solidarité réservée aux entreprises menacées de faillite dans le cadre de la crise coronavirus allait être renforcée. Le montant de ce fonds sera porté au total à 7 milliards d’euros.

  • Le plafond du paiement sans contact passera de 30 à 50 euros dès le 11 mai.

  • L’utilisation la plus large possible des tests de dépistage sera réalisée, d’abord sur les ainés, les soignants, les plus fragiles et toute personne présentant les symptômes.

  • Une déclaration de déplacement est exigée pour les trajets en dehors de son département et au delà de 100 km de son domicile jusqu’au 2 juin. Dès le 2 juin les déplacements seront libres sur tout le territoire français.

  • Consultez les mesures de soutien aux entreprises mises en place par l’Etat.

  • Les équipes de la direction générale des entreprises, des services fiscaux, des services de l’économie sur le territoire, les DIRECCTE, DIECCTE et les réseaux des CCI et des CMA se tiennent à votre disposition pour accompagner l’ensemble des entreprises dans ce contexte de crise.

  • Un nouveau calendrier pour la déclaration d’impôts sur le revenu a été annoncé le 31 mars.

  • Afin de pouvoir répondre au maximum de situations, une Foire Aux Questions est mise à jour sur le site de l’Etat.

  • Depuis le 24 mars 2020, la France est entrée en « état d’urgence sanitaire » pour 2 mois. Retrouvez la loi publiée au Journal officiel.

  • L’activité économique se poursuit soit à distance (télétravail) soit en respectant les consignes les plus strictes pour limiter la propagation de l’épidémie.

 

LES OUTILS ET INITIATIVES À DÉCOUVRIR

  • Business France propose le 14 mai à 11h, un webinar gratuit sur thème « COVID-19 : impacts, situations, mesures d’urgence, et stratégies de reprise d’activités ? » en présence de leurs référents des principaux pays européens : Allemagne, Espagne, Italie, Portugal (ouvert gratuitement aux adhérents EUROSIMA).

  • Afin d’accompagner les entreprises à la ré-ouverture de leurs boutiques, une formation « De retour dans le shop » a été mise en place par l’organisme Corhus Conseil. Cette formation a été construite pour les adhérents EUROSIMA qui bénéficient d’un tarif négocié.

  • Retrouvez en replay le dernier webinar de Nielsen France : COVID-19 Enseignements et prévisions de sortie de crise.

  • Les entreprises numériques du Pays Basque se sont mobilisées pour proposer leur solutions pour aider les entreprises ou les commerçants en difficulté (gestion, e-learning, financement…).

  • Le réseau international de la Team France Export monitore quotidiennement, pour les entreprises françaises, l’impact de la crise sur l’activité économique dans 60 pays. Retrouvez les informations par pays via une carte interactive. 90 minutes pour comprendre la situation internationale en replay :

  • L’Union Sport et Cycle nous fait un retour sur son enquête de conjoncture réalisée du 23 au 27 mars 2020. Les résultats donnent une idée de l’impact de la crise : 3 Milliards d’Euros de perte de CA, 50 000 employés en chômage partiel et une réduction notable attendue des dépenses de sponsoring.

 

PLAN DE DÉCONFINEMENT

2ème étape du plan de déconfinement :

Edouard Philippe, Premier Ministre, a présenté le 28 mai la 2ème étape de son plan de déconfinement. Ce qu’il faut retenir :

  • Tous les indicateurs sont au vert hormis pour Mayotte et le Val-d’Oise
  • Le virus circule toujours. Environ 2000 personnes aujourd’hui en réanimation
  • Pas de regroupement de plus de 10 personnes dans l’espace public
  • Port du masque largement recommandé
  • En zones oranges le recours au télétravail est à privilégier

Écoles, collèges et lycées

  • 2 juin : toutes les écoles rouvertes
  • Collèges en zones vertes : ouverture de la 6ème à la 3ème
  • Collèges en zones oranges : priorité pour les 6ème et les 5ème
  • Réouverture des lycées dans les zones vertes
  • Annulation de l’oral du bac français

Restauration

  • « Un secteur capital pour notre économie »
  • Restaurants, bars, cafés : réouverture partout à partir du 2 juin (uniquement les terrasses dans les zones oranges)
  • Zones vertes : maximum 10 personnes par table. 1 mètre de distance entre chaque table

Déplacements

  • Fermeture des frontières extérieures à l’Europe au moins jusqu’au 15 juin
  • Réouverture des frontières en Europe à partir du 15 juin sans quatorzaine
  • La règle des 100km supprimée à partir du 2 juin

Loisirs et vacances

  • Réouverture dès ce week-end des parcs et des jardins
  • Les plages, les lacs, les plans d’eau rouverts dès le 2 juin
  • Réouverture à partir du 2 juin dans les zones vertes : piscines, parcs de loisirs, salles de sport et de spectacle
  • Zones oranges : réouverture repoussée au 22 juin

 

1ère étape du plan de déconfinement :

Edouard Philippe, Premier Ministre, a présenté le 28 avril son plan de déconfinement. Ce qu’il faut retenir :

  • un déconfinement par étapes jusqu’à l’été, avec une 1ère phase du 11 mai – 2 juin
  • massification des tests virologiques – 700 000 tests par semaine (pris à 100% en charge par l’Assurance Maladie)
  • toute personne testée positive sera isolée (domicile ou hôtels réquisitionnés)
  • un débat spécifique sur le traçage des personnes contaminées

Réouverture des écoles

  • crèches : pas plus de 10 enfants – priorité d’accueil
  • 11 mai : écoles maternelles et primaires (sur la base du volontariat)
  • 18 mai : collèges (6ème et 5ème dans un premier temps)
  • fin mai : décision pour les lycées
  • pas plus de 15 élèves par classe
  • port du masque obligatoire pour le personnel enseignant et les collégiens

Entreprises

  • le télétravail doit être maintenu
  • pour les autres la pratique des horaires décalés doit être encouragée
  • le dispositif d’activité partielle sera maintenu jusqu’au 1er juin
  • 11 mai : réouverture des commerces et marchés sauf cafés et restaurants (décision fin mai)
  • un cahier des charges stricte devra être respecté pour organiser les flux et faire respecter les distances minimales. Le port du masque sera recommandé pour le personnel et les clients

Transports

  • possibilité de circuler librement sans attestation sauf pour les déplacements de plus de 100km du domicile
  • circulation réduite entre les départements et régions limitée aux déplacements pour motif impérieux (familial ou professionnel)
  • port du masque obligatoire dans les transports (métro, bus, taxis…)
  • règle d’un siège condamné sur deux

Vie sociale

  • les plages resteront fermées
  • les cérémonies religieuses seront interdites
  • les cinémas, salles de spectacle resteront fermés
  • les rassemblements seront limités à 10 personnes sur la voie publique et dans les lieux privés
  • la saison de sport professionnel ne pourra pas reprendre
  • tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants ne pourront se tenir avant le mois de septembre

 

FICHE SYNTHÉTIQUE DU GOUVERNEMENT SUR LES MESURES DE SOUTIEN À l’ACTIVITÉ

Vous trouverez dans ce document les mesures de soutien mises en place par le gouvernement et les contacts utiles pour vous accompagner :

  1. Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs) ;
  2. Des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes ;
  3. Le report du paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté ;
  4. Une aide de 1 500 € pour les plus petites entreprises, les indépendants et les microentreprises des secteurs les plus touchés grâce au fonds de solidarité ;
  5. La mobilisation de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
  6. Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
  7. Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
  8. L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
  9. La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Enfin, l’Etat propose plusieurs solutions pour permettre aux petites entreprises de continuer leur activité :

 

MESURES DE SOUTIEN DE L’ÉCONOMIE APPORTÉES PAR LES RÉGIONS

Les Régions de France se mobilisent et ont réorganisé en urgence leurs services pour venir en aide aux entreprises en difficulté. Retrouvez les mesures adoptées par nos 18 régions.

 

LA RÉGION NOUVELLE AQUITAINE

 

LES INTERLOCUTEURS LOCAUX

  • La CCI Bayonne Pays Basque

L’Etat a désigné les CCI comme les « interlocuteurs de premier rang » pour les entreprises impactées par cette crise sanitaire.

Cellule de crise CCI Bayonne Pays-Basque.

Formulaire pour poser votre question / 05 59 46 59 46 / covid19@bayonne.cci.fr

Questions liées à l’international : jean-luc.lamoure@nouvelle-aquitaine.cci.fr

Plateforme de mise en relation avec l’offre locale en équipements de protection individuelle.

 

  • La CCI des Landes

Cellule de crise CCI des Landes. 4 lignes téléphoniques sont à votre disposition pour répondre à vos interrogations : 06 07 31 43 64 / 06 07 31 60 33 / 06 07 31 47 25 / 07 84 57 67 05.

Retrouvez le point hebdomadaire de la Cellule de Crise de la CCI des Landes ici.

 

  • La Communauté d’Agglomération Pays Basque

Contact : covid19-entreprises@communaute-paysbasque.fr

 

  • La Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées Atlantiques

Contact : soutien-covid19@cma64.fr  / SOS Artisans : 05 59 55 12 02

 

  • La DIRECCTE Nouvelle Aquitaine

Contact : na.gestion-crise@direccte.gouv.fr / 05 56 99 96 50

 

  • BPI Nouvelle Aquitaine

Contact : 05 59 27 10 60 (délégation de Pau)
Cellule de crise : 0 969 370 240 (service et appel gratuits)

 

AIDES APPLICABLES AUX AUTOENTREPRENEURS

La Fédération Nationale des auto-entrepreneurs informe sur les mesures d’aides applicables aux auto-entrepreneurs.

 

PLAN D’URGENCE DÉDIÉ AUX STARTUPS

Le secrétariat d’État chargé du numérique, le secrétariat général pour l’investissement et Bpifrance unissent leurs efforts pour soutenir spécifiquement les startups françaises.

  1. Une enveloppe de 80 millions d’euros, financée par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et gérée par Bpifrance, afin de financer des bridges entre deux levées de fonds.
  2. Des prêts de trésorerie garantis par l’État pouvant aller spécifiquement jusqu’à deux fois la masse salariale France 2019, ou, si plus élevé, 25 % du chiffre d’affaires annuel comme pour les autres entreprises.
  3. Le remboursement accéléré par l’État des crédits d’impôt sur les sociétés restituables en 2020, dont le crédit impôt recherche (CIR) pour l’année 2019, et des crédits de TVA.
  4. Le versement accéléré des aides à l’innovation du PIA déjà attribuées mais non encore versées, pour un montant total estimé de 250 millions d’euros

En savoir plus