EUROSIMA EUROPEAN SURF INDUSTRY AWARDS

Vendredi 5 octobre, EUROSIMA réunissait l’industrie du surf européen au Casino d’Hossegor pour la 19ème édition de la soirée annuelle du Waterman’s Ball.

Près de 200 invités – chefs d’entreprises, institutionnels, surfeurs professionnels, personnalités et journalistes – étaient réunis pour un moment festif de convivialité et de partage.

Le président d’EUROSIMA, Wilco Prins, a lancé la traditionnelle cérémonie des European Surf Industry Awards et invité sur scène la légende du surf Tom Carroll qui inaugurait son exposition photographique « 1980-1985 » pour l’occasion.

 

Honneur aux années 80

L’exposition « 1980-1985 » met à l’honneur le surf des années 80 à travers une vingtaine de clichés personnels du Champion du Monde australien qui retrace les débuts du surf professionnel et dévoile les coulisses du tour mondial.

 

Hommage à Pierre Agnès

La cérémonie de remise des récompenses a débuté par un hommage émouvant du monde du surf professionnel à Pierre Agnès, ancien patron de la société Quiksilver, disparu en mer au large de Capbreton le 30 janvier. Des témoignages de ses amis proches dans l’industrie du surf – les athlètes Robby Naish, Jérémy Flores, et les fondateurs de marques tels que François Payot, Frédéric Basse et Stephen Bell – ont été diffusés sur l’écran géant en ouverture de cérémonie.

Pierre Agnès s’est vu remettre le prix du Lifetime Achievement Award à titre posthume récompensant l’accomplissement exceptionnel de sa carrière et son engagement pour le surf en tant que culture, sport et industrie dans le monde.

 

La jeune génération de surfeurs encouragée

Miky Picon, Global Sports Marketing Surf chez Quiksilver, et ancien surfeur professionnel rappelait l’engagement de Pierre Agnès pour soutenir et encourager la jeune génération de surfeurs : « Pierre avait toujours cette envie d’encourager les jeunes et cette année avec EUROSIMA nous avons décidé de décerner pour la toute première fois le prix du Rookie de l’Année ». Une récompense attribuée par les teams managers des principales marques de surf au jeune surfeur français Justin Bécret pour ses résultats sur le circuit de surf pro junior international (3ème place au classement européen avec 2 victoires sur le circuit et sa participation à la finale du Quiksilver Young Guns à la piscine à vague du Surf Ranch) et son engagement en free surf et dans le surf de gros.

 

Les performances européennes de l’année

La surfeuse française Johanne Defay s’est vue remettre pour la 4ème année consécutive le prix de la meilleure Surfeuse Européenne de l’Année pour ses performances sur le circuit de surf professionnel international. Johanne Defay a enrichi son palmarès dans l’élite du surf mondial d’une victoire au Uluwatu CT à Bali en juin dernier, lui permettant d’occuper la 6ème place au classement mondial. « C’est un moment particulier pour le surf féminin en ce moment, ça évolue beaucoup et je suis vraiment fière de faire partie de ça » rappelait Johanne Defay.

Son homologue masculin, Jérémy Flores, recevait le titre de Surfeur Européen de l’Année pour ses 2 victoires au Pipe Masters à Hawaii (en 2010 et 2017) et sa 3ème place sur le Tahiti Pro à Teahupoo en août dernier. « C’est un honneur de pouvoir porter la France et l’Europe jusqu’aux plus hautes marches du podium et je ferai en sorte de montrer la voie à la prochaine génération de surfeurs », ajoutait Jérémy Flores.

 

Quiksilver doublement récompensé

EUROSIMA a fait un petit clin d’œil à l’entreprise Quiksilver qui a remporté en septembre dernier la Beach Party, une compétition de surf amicale entre les différentes entreprises européennes de l’industrie du surf. Un trophée qui restera dans l’entreprise pendant un an et sera remis en jeu en 2019.

Quiskilver qui s’est également vu décerner le prix du Produit de l’Année pour sa veste gonflable Highline Airlift. A la pointe de la technologie, ce gilet de sécurité est conçu pour le surf de gros. Une poignée située sur le devant de la veste permet au surfeur en détresse de gonfler son gilet et de regagner immédiatement la surface. « Ce projet représente un gros travail de collaboration entre des athlètes et des designers qui pendant trois ans ont testé les produits et affiné le design. Je voudrais remercier Pierre (Agnès) qui a été un soutien indéfectible de ce projet. Il aimait les surfeurs, il aimait les challenger, il aimait les garder en sécurité et il s’est battu pour que ce projet voit le jour » concluait Peyo Lizarazu, Responsable Innovation Surf chez Quiksilver.

La soirée s’est poursuivie par un concert solo de la surfeuse et musicienne, Lee-Ann Curren. Sa musique aux rythmes indie rock années 80 et folk électronique est inspirée de sa double culture franco-américaine et de ses nombreux voyages à travers le monde.