EUROSIMA fête ses 20 ans

A l’occasion des 20 ans de l’EUROSIMA, le monde du surf international était réuni les 3 et 4 octobre sur la côte landaise autour deux rendez-vous clés de la filière : le Surf Summit et le Waterman’s Ball.

C’est au Belambra Club de Seignosse que s’est tenue, jeudi et vendredi derniers, la 18ème édition de l’EUROSIMA Surf Summit. Le congrès annuel de la filière européenne des Action Sports a accueilli durant 2 jours plus de 250 dirigeants, employées et futurs employés du secteur.

Cette édition spéciale, élaborée pour les 20 ans de l’association européenne des industriels des Action Sports, recevait 12 intervenants d’exception, invités pour inspirer et ouvrir un nouvel éventail de perspectives innovantes à la filière.

 

Soyons unis

L’importance de l’unité comme facteur de cohésion c’est le message fort délivré par Maurice Rebeix aux professionnels des Action Sports ce jeudi matin en introduction du Surf Summit. « Avec le sens de l’unité dans les entreprises, finies les ressources humaines, place aux relations humaines » a-t-il souligné. Le photographe et aventurier qui fréquente depuis 25 ans les réserves Sioux Lakota d’Amérique du Nord a insisté sur le fait de trouver des convergences tout en respectant les divergences des personnes.

 

Les femmes dans le surf

Pour la toute première fois dans l’histoire du surf les femmes ont désormais des « prize money » équivalents à ceux des hommes. Une avancée considérable dans l’univers du surf et du sport en général mise en exergue par une discussion autour du rôle des femmes dans le surf retraçant les débuts du surf féminin en compétition avec la quadruple championne du monde de surf Lisa Andersen et l’ancienne surfeuse professionnelle Jessi Miley-Dyer qui œuvre aujourd’hui à la World Surf League. A leurs côtés, la longboardeuse Zoë Grospiron, égérie de la marque Roxy, représentait la jeune génération de surfeuses et nous a donné sa vision de la femme d’aujourd’hui dans le surf. Enfin, Emilie Souvras, la directrice générale monde de la marque Roxy, a témoigné de l’évolution d’une marque de surf féminine et son ouverture à d’autres disciplines transverses comme le yoga, le stand-up paddle ou la course à pied.

 

Protégeons notre planète

Nous sommes tous responsables du devenir de notre planète. La protection de notre environnement est plus que jamais un sujet transversal qui a été cité par de nombreux intervenants du Surf Summit. « Nous avons tous la responsabilité de faire de petits changements dans nos vies quotidiennes afin de préserver la beauté de notre planète » a insisté l’explorateur polaire, Vincent Colliard, témoin de la fonte des glaces en cercle polaire. Un constat appuyé par le sommelier, Christophe Boisselier, qui ajoute que « depuis 50 ans les vendanges se font 1 mois plus tôt en raison de la hausse des températures ». Maurice Rebeix, lui, parle de « science de la survie » alors que le journaliste Frédéric Tain nous alerte sur le fait que « la protection de la planète c’est nous qui allons la faire ».

Le responsable Développement Durable de Surfdome, Adam Hall, a partagé les engagements du plus grand détaillant de sports d’action en Europe, pour réduire l’utilisation des plastiques ou limiter sa consommation d’emballages et invité les entreprises des Action Sports à s’engager dans cette voie.

 

Développement personnel et prises de décisions

« Notre vie est déterminée par nos choix au quotidien » nous explique Christophe Boisselier, sommelier de profession. Avec le vin comme fil rouge, sa conférence spectacle, nous invite à nous questionner sur ce qui influence nos prises de décisions et ce qui guide nos choix.

Des choix qui peuvent être déterminants, comme ce fut le cas pour Charles Pagès, ancien sportif professionnel en freestyle motocross, qui après un grave accident lors d’une représentation à Paris Bercy, a dû faire preuve de persévérance et de dépassement de soi pour retrouver une vie normale. « Pour continuer à aller de l’avant il faut savoir accepter l’échec et ne jamais renoncer » affirmait-il.

 

L’outdoor a le vent en poupe

Enfin, David Richard, Directeur Sport France du Groupe NPD, a clôturé le Surf Summit par une analyse du marché de la glisse au sein du marché du sport mondial. Un marché qui représente 22 milliards d’euros au niveau mondial, soit 7% du marché du sport et qui progresse de +2% par rapport à l’année précédente. Un marché mondial tiré vers le haut par les ventes de chaussures et le marché du lifestyle / multi-sport.

« La mode est fascinée par l’outdoor » nous rappelait, Pascal Monfort, expert mode et fondateur de REC trends marketing. « Les collaborations entre les designers très pointus et les marques d’outdoor très crédibles sont en train d’exploser ».

 

La glisse continue d’innover

En parallèle des conférences, était organisé le Surfing Lounge, une exposition des produits les plus créatifs et innovants des marques d’Action Sports. Pour sa 6ème édition, plusieurs entreprises et notamment des startups, exposaient leurs dernières innovations (voir encadré parrainage).

 

Le gala des surfeurs

La soirée du Waterman’s Ball est venue clôturer ces deux journées de conférences par un moment festif sur le thème « Coquillages et crustacées ». Les shapers et artistes de la planche de surf faite à la main étaient à l’honneur au travers de l’exposition Surfing Art by Shapers qui fêtait également sa 10ème édition.

A cette occasion, la cérémonie de remises de prix des EUROSIMA Surf Industry Awards, a récompensé les athlètes européens féminin et masculin du secteur et l’innovation de l’année.

Ainsi la surfeuse française Justine Dupont recevait le Prix de la meilleure Surfeuse Européenne de l’Année pour son engagement et ses performances dans le surf de grosses vagues, notamment à Nazaré au Portugal, ainsi que son aisance et sa polyvalence sur le circuit de longboard et short board. Le français Joan Duru s’est vu remettre le titre de Surfeur Européen de l’Année pour ses bons résultats sur le CT de Peniche (Portugal) et sa 3ème place à Sunset Beach (Hawaii). Enfin, le jeune surfeur tahitien Kauli Vaast, 17 ans, a remporté le trophée du Rookie of the Year pour sa victoire aux trials du Tahiti Pro Teahupoo et son titre de champion d’Europe junior WSL. Ces récompenses ont été décernées par les teams managers européens des marques leaders de la glisse : Quiksilver, Roxy, Billabong, Rip Curl, Volcom et Hurley en tenant compte des performances des athlètes européens entre octobre 2018 et septembre 2019.

La marque FCS, déjà récompensée aux Etats-Unis et en Australie, a reçu le Prix de l’innovation de l’année 2019, décerné par les membres du Conseil d’Administration EUROSIMA, pour sa dernière innovation, le FCS Freedom Leash. Un leash au cordon révolutionnaire, dont le tressage en nylon lui permet d’être 30% plus léger et 100% plus résistant qu’un leash classique. L’avantage de ce tressage lui permet également d’avoir moins de traînée dans l’eau et d’éviter qu’il ne s’emmêle.

 

EUROSIMA parraine 2 startups

Pour la 4ème année EUROSIMA va parrainer 2 jeunes entreprises désireuses d’être accompagnées par des chefs d’entreprises expérimentés. Les lauréats, Shakabay et I Clean My Sea ont pu pitcher devant les chefs d’entreprises et salariés de l’industrie de la glisse à l’occasion du Surf Summit.

Installé à Bayonne, Shakabay a développé une solution tout-en-un pour préparer son surf trip et réserver ses vacances en toute sérénité : guide des spots, météo surf, réservation d’activités, services et partages entre passionnés.

De son côté, I Clean My Sea, a pour vocation de lutter efficacement contre l’invasion des plastiques en mer. Une application mobile permet aux usagers de la mer de créer des alertes en cas de présence de déchets, I Clean My Sea se charge de mettre en place une filière de ramassage de ces déchets puis de revalorisation de ceux-ci. Ces 2 entreprises bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pendant 1 an qui devrait leur permettre de profiter de conseils clés afin d’optimiser leur potentiel et accélérer leurs projets.

 

Nous remercions nos partenaires pour leur soutien : la Région Nouvelle Aquitaine, le Conseil Départemental des Landes, MACS, la CCI des Landes, la ville de Soorts-Hossegor, la Mutuelle Prévifrance, Sosmart Design, Levitation Board Support, Boardsport Source, Carlsberg, Ocean52, Cafés Richard, Hydro Flask.